Trouver un parking de qualité est une chose, mais le louer de manière rapide et efficace en est une autre ! Cet article est d’ailleurs destiné à aider les investisseurs à accélérer le processus de mise en location de leurs parkings à travers des conseils très pratiques.

Location de parking réussie : une bonne détermination des besoins des locataires avant tout

Contrairement aux idées reçues, l’investissement en parking, c’est-à-dire sa mise en location, est loin d’être un acte banal. Elle doit suivre un certain processus pour pouvoir trouver preneurs et dégager des recettes locatives croissantes ou au moins stables dans le temps.

D’abord, après avoir fixé les objectifs opérationnels, il est plus que primordial d’analyser au préalable la demande potentielle adressée à l’espace de stationnement en question, car cette variable peut dépendre des diverses spécificités géographiques et sociales de la ville ou du quartier. L’idéal serait donc de recourir aux conseils d’un professionnel avant la phase d’acquisition. En effet, ce dernier sera à même de cibler l’actif présentant le plus fort potentiel locatif. Mais une fois le parking acquis, encore faut-il procéder à des petits travaux d’amélioration afin de répondre aux besoins de sécurité, d’accessibilité et de confort des usagers.

La location par gérance d’un parking un choix efficace

En matière de ticket de stationnement, il est vrai que le montant de celui-ci peut varier en fonction de la nature des lieux ainsi que des services accessoires existant (lavage, gardiennage, dispositifs de facilitation des circulations, etc.), mais il doit être fixé de manière optimale pour correspondre au budget des clients. D’ailleurs, certains investisseurs n’hésitent pas à réaliser leur petite enquête personnelle pour établir une estimation approximative des attentes des futurs locataires. En tout cas, tout est question d’information et de bon sens.

La location par gérance d’un parking : un choix efficace ?

La location par gérance est l’une des options les plus privilégiées par les investisseurs surtout quand ces derniers débutent dans le domaine de la location de parking. Cependant, ce mode d’exploitation doit être fondé sur un contrat ayant une réelle base légale, ceci afin d’éviter les éventuels négligences et abus de confiance de la part du gestionnaire.

Le contrat doit se faire dans les règles selon une clause écrite, signée (par les deux parties) et authentifiée par un notaire. Cette mesure est d’autant plus importante quand l’investisseur dispose d’un grand nombre de parkings et d’autres catégories de biens immobiliers répartis sur plusieurs adresses. Évidemment, dans de tels cas, il n’aura pas le temps de contrôler son patrimoine avec minutie, ce qui nécessite une sérieuse collaboration avec la plateforme gestionnaire.

Pour cela, il faut fixer à l’avance le montant du loyer, la durée du contrat et du préavis, les différentes cautions ainsi que la répartition des autres charges supplémentaires inhérentes à l’exploitation du bien. La négociation doit tourner en faveur de l’investisseur ou du moins aboutir à un partenariat «win-win » pour permettre à ce dernier d’atteindre son indépendance financière.

En ce qui concerne l’encaissement des revenus locatifs, il vaut mieux opter pour un mode de paiement sûr, de type virement bancaire ponctuel. Effectivement, cette pratique permet d’éviter les allers-retours et les retards de recouvrement. Mais il ne faut pas oublier que dans le cadre du recouvrement des frais de location de son parking, le mieux c’est de toujours se faire payer en une seule tranche.

Publication de l’annonce : les règles d’or

Tout comme les logements, la mise en location d’un parking nécessite un peu de marketing. Oui, tout le monde n’a pas les moyens de faire appel à un agent immobilier. Du coup, parfois il faut se débrouiller tout seul pour économiser au maximum.

Étant donné que le but de l’activité est de trouver le maximum de clients dans un délai limité, les plateformes dédiées aux petites annonces et les réseaux sociaux représentent les meilleurs alliés des investisseurs en parking. Ainsi, il ne suffit pas juste de piocher quelques bonnes idées par ci et par là pour valoriser son espace de stationnement aux yeux des locataires potentiels, il faut aussi se frayer un chemin vers une meilleure visibilité. L’un des meilleurs moyens d’y arriver est de mentionner toutes les informations susceptibles d’intéresser les clients et faire accompagner l’annonce de plusieurs photos de bonne qualité qui mettent en valeur le parking à louer. Oui, selon les études, la publication d’une annonce avec photos a sept fois plus de chance de fonctionner que celle d’une annonce sans photos.

Publication de l’annonce

Pour ce qui est des publications sur des sites spécialisés, il vaut mieux utiliser ceux dont les contacts sont immédiatement visibles sans le moindre clic préalable, ni remplissage de formulaire en ligne.

Bref, pour prétendre capter le maximum de locataires en l’espace de quelques jours, le contenu de l’annonce doit être pertinent et celui-ci doit être publié dans les bons portails web.

Pour louer rapidement un parking, comment organiser les visites ?

Que le parking soit loué directement par son propriétaire ou par le biais d’une location gérance, la phase de visite est primordiale. Par exemple, une personne intéressée pourrait avoir envie de visiter les lieux pour évaluer la qualité des infrastructures en termes de sécurité et de fluidité. Cela dit, une bonne organisation s’impose pour faire bonne impression aux yeux des clients.

Mais comme le cas des logements, certains investisseurs vont jusqu’à proposer un créneau de visite aux futurs locataires afin de leur montrer que leur parking est la place de stationnement idéale : c’est à la fois propre, bien équipé, bien ordonné et mis à l’abri de tout facteur de dégradation interne et externe.

En matière de sécurité, une bonne démonstration de l’efficacité des dispositifs d’enregistrement vidéo par caméras de surveillance est nécessaire. C’est un système de sûreté basique pour rassurer les clients. Qui plus est, pour les parkings situés dans le sous-sol des grands immeubles où sont garées les voitures les plus luxueuses, cette technologie est exigée et doit être accompagnée d’un bon éclairage.